Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 13:49

L'amer n'a jamais eu très bonne presse. Les enfants le détestent et les adultes l'aiment de moins en moins. Ce n'est pas un goût qui s'apprécie d'emblée, de manière spontanée comme le sucré dont on raffole dès le berceau, le salé, voire l'acide ou l'acidulé. L'amer, c'est davantage une saveur qui s'éveille avec la maturité. Il s'apprivoise avec le temps, en apprenant à le connaître, à l'apprécier comme une richesse gustative et non comme un défaut.

Mais aujourd'hui, on donne la préférence aux goûts faciles, qui flattent rapidement le palais. Surtout, les contraintes économiques du marché donnent la priorité aux goûts dominants. L'amer n'en fait pas partie, sauf pour le chocolat ou le café. L'industrie agro-alimentaire chasse l'amertume de la plupart de ses productions. Les endives se sont fortement adoucies ces derniers temps, à force de croisements sélectifs. Et les asperges, le concombre, la courgette, le choux ou le pamplemousse ont suivi cette tendance. L'amer se trouve désormais relégué au rayon des salades spécialisées avec les trévises et les chicorées.

Avant de me procurer mes légumes dans une Amap, j'avais la même réticence à l'égard de cette propriété. Je n'aimais guère la scarole et encore moins la trévise. Tout juste appréciais-je les endives, celles d'aujourd'hui. Mais comme j'avais ces salades dans mon panier, je me suis mise à les cuisiner. Et bien, vous savez quoi ? Maintenant, je les aime. Et ma fille y vient.

Partager cet article

Repost 0
Published by Champ de roses - dans le goût - les gumes
commenter cet article

commentaires

Léo 18/12/2008 17:41

Lorsque j'ai lu la fiche il était écrit "le déteste".
Voyons... "J'ai comme gros défaut que" c'est mieux peut-être ? J'avoue que j'ai du mal avec les subordonnées.

Ces considérations grammaticales n'ayant rien a voir avec la choucroute, merci de supprimer cette partie de mon commentaire. Et celui-ci, donc.
Merci

Léo 17/12/2008 23:21

Hello
Comme j'ai le gros défaut que les fautes d'orthographe me sautent aux yeux, je me permets juste deux corrections, vous pourrez supprimer cette partie de mon commentaire après :
- les enfants le détestent
- à l'appréhender comme

Sinon, tout a fait d'accord : je me rappelle avoir fait partie d'un groupe de "testeurs" il y a quelques années pour un nouveau jus de pamplemousse. On en avait ôté toute l'amertume, qui fait à mon avis beaucoup pour le caractère de cet agrume. Les membres du groupe en étaient ravis, j'ai été la seule à m'insurger et à émettre une critique virulente sur ce produit : sans l'amertume, ce n'était tout simplement plus du jus de pamplemousse !

Quant aux endives, je les mange crues avec une sauce à base de roquefort. Et effectivement depuis quelques années je trouve que le mariage est moins heureux qu'avant, mais je ne pouvais pas définir pourquoi. Merci de cette information sur les sélections : effectivement, sans son amertume, l'endive ne peut plus tenir tête au fromage !

Oui à l'amer !

amap 18/12/2008 13:01


Merci pour les corrections ! Mais "les enfants le détestent" est correct, en tous cas, je ne vois pas la faute. Et si je peux me permettre, "avoir le défaut que" n'est pas très correct non plus
;-))