Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 20:00
Avec le retour du beau temps, j'attends avec une impatience croissante les prochaines sorties à la ferme organisées par l'Amap. Et c'est l'occasion de me rappeler qu'en septembre dernier, avec d'autres amapiens, j'effectuais ma première visite à la Bikad, la ferme de notre producteur de légumes, Benoît. Un bol d'air, de militantisme et d'agriculture bio sur le terrain, en Seine-et-Marne !

En route
Bien sûr, pour s'y rendre, on a essayé de limiter nos émissions de CO2. Certains ont donc mis en place un système de covoiturage et d'autres ont pris le train. Une fois arrivés à la gare la plus proche de la ferme, les plus courageux ont continué à vélo tandis que les autres (la prochaine fois, je prendrai mon vélo moi aussi, c'est promis !) étaient gentiment récupérés en voiture à la gare par la compagne de  Benoît.
À l'arrivée, en fin d'après-midi, on file dans les champs donner un rapide coup de main à la récolte des pommes de terre avant que la nuit tombe.



Une des serres de la Bikad












La soirée
Puis, c'est l'heure de préparer le dîner. Nous avons tous apporté un plat maison, du fromage ou une bonne bouteille à partager. Une soupe de légumes mijote, le pain fourni par Sabrina, la voisine boulangère amapienne et les délicieux gâteaux préparés par notre hôtesse complètent le festin. La tapenade de Champ de rose et l'apéro "du grand-père" ont un franc succès, les discussions vont bon train autour de la ferme, du bébé né cet été à la Bikad, du blog en gestation... On parle de tout et de rien, et on se sent bien autour de cette grande tablée.
Le froid nous oblige à dormir à l'intérieur et pas sous les tentes. Mais il y a des matelas en pagaille et nous avons aussi apporté des sacs de couchage. Nous dormons en dortoir, au pied de la cheminée allumée pour la soirée, les familles occupent les chambres à l'étage.

La visite des fermes
Le lendemain matin, je profite de ma présence dans le village pour rendre visite à Sabrina, qui habite à 300m de là et fabrique le délicieux pain qui m'est livré tous les samedis avec mes légumes. C'est aussi de chez elle que vient ma super farine semi-complète. Je rencontre son "maître", celui qui lui a appris à boulanger, je découvre son fournil mais aussi la tribu de chiots et de chatons qui a fait son nid dans la maison !
Benoît nous fait aussi faire le tour de sa ferme. On visite les serres à tomates, courgettes ... et je vois pour la première fois des fleurs d'aubergine, une merveille ! Les rangs de choux de Bruxelles, d'asperges et de courges diverses et variées s'étendent devant nous et je prends enfin vraiment conscience de l'immensité de la tâche au quotidien pour Benoît.
L'après-midi, on récolte quelques carottes qui seront stockées au frais et que nous retrouverons dans nos paniers dans les mois qui suivent. Elles ont des formes parfois étranges, d'où pas mal de fous rires. De leur côté, les enfants s'en donnent à coeur joie en jouant à cache-cache dans les champs.



C'est pas beau, une carotte en liberté dans les champs ?!











Le départ
Mais il est déjà temps de partir... On remonte sur le vélo ou dans la voiture pour rejoindre la gare, la mine réjouie voire bronzée (il a fait frais mais très beau), avec la sensation de rentrer d'une semaine de vacances à la campagne alors qu'on n'y a passé que 24 heures... On connaît mieux les autres membres de l'association et on a partagé un moment de la vie de famille de Benoît. On a donné un coup de main à notre courageux paysan partenaire et touché de nos petites mains la terre qui produit nos légumes.

Au retour

Après avoir vu d'où viennent très concrètement les produits que je consomme et l'enthousiasme de Benoît et de Sabrina, la beauté et le calme du site, je trouve mes légumes et mon pain encore plus savoureux qu'avant, c'est dire !
J'ai aussi eu l'occasion de discuter plus longuement avec d'autres Amapiens : les distributions où je les croise tous les samedis sont devenus beaucoup moins anonymes.
Que demander de plus ? De retourner à la Bikad dès que possible bien sûr...

Partager cet article

Repost 0
Published by friedliches Fenouil - dans les fermes et les producteurs
commenter cet article

commentaires

anna W 06/04/2009 14:36

Voilà des photos que j'ai prises lors de la sortie en juillet dernier. http://www.flickr.com/photos/annamaria/sets/72157606164643924/
J'ai hâte d'y retourner!

Sylvie 06/04/2009 12:22

Super récit. Ca donne envie d'y retourner.

augenblick 02/04/2009 21:31

Vous avez vu ? la Bikad est à la une du portail overblog, il va y avoir de la visite, bravo à vous !!

amap 03/04/2009 21:59


Merci à toi, fidèle lectrice !