Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 14:38



Parmi les classiques "rustiques" au chou vert, voici un des plats dont je raffolais quand j'étais petite : la tartine de chou vert !

Ma petite (?) madeleine de Proust

Ce plat très simple était particulièrement savoureux parce que j'y avais droit surtout lorsque je dînais chez mes grands-parents, chose assez rare qui m'intimidait donc un peu. La tartine de chou avait le don de détendre l'atmosphère : plat du pauvre mais arrosé de crème quand même et c'était mission impossible de mordre dans une telle tartine sans en mettre partout. Et les grands-parents étaient plus indulgents sur les bonnes manières que mes parents alors on s'en donnait à coeur joie !
Je ne sais pas si on trouve encore ce genre de pain de nos jours (et pourtant, je ne suis pas si vieille) mais les tartines étaient découpées dans ce qu'on appelait chez moi un "pain de 4 livres". Un pain blanc, avec les mêmes ingrédients que le pain habituel, mais en double proportion. Ca donnait des tranches larges et épaisses. Evidemment, il fallait un grille-pain adapté c'est-à-dire qui accepte toutes les tailles de tranches et qui permette de griller d'un seul côté pour avoir à la fois le croustillant et le moëlleux... Ce grille-pain (eh oui, celui de mes grands-parents, car il a résisté au temps) trône fièrement dans ma cuisine depuis mes études et surprend parfois par son design. Une copine l'a même pris pour un chauffage d'appoint (car on voit sa résistance) !  A défaut, vous pouvez griller les tranches de pain sous le gril de votre four.

La recette

Faire cuire le chou vert à l'eau salée pendant une dizaine de minutes (vérifier la cuisson et adapter selon que vous aimez le chou croquant ou au contraire très cuit). Le hacher grossièrement, lui ajouter un peu de crème fraîche, de sel et de poivre. Découper des tranches épaisses de "gros pain" (un bon gros pain de campagne par exemple), les faire griller. Faire fondre une noix de beurre (demi-sel de préférence) sur la tartine toastée. Garnir cette dernière de chou vert (tasser le tout à la fourchette). C'est un vrai plaisir de croquer à pleines dents dans cette tartine mais il faut avouer que ce n'est pas très élégant...

Variante

On peut aussi préparer la tartine avec des "mogettes" (on appelle comme ça les haricots blancs en Vendée) qu'on écrase à la fourchette sur la tranche de pain pour essayer de limiter les chutes de haricots sur la table ! Bien sûr, toujours une noix de beurre demi-sel sur le tout ...

Partager cet article

Repost 0
Published by friedliches Fenouil - dans choux
commenter cet article

commentaires