Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 11:39

On connaît les mérites des poulets élevés de manière traditionnelle (goût, densité de la viande, etc.) mais n'oublions pas que poulet fermier ne veut pas dire poulet bio ou non OGM. Il peut être intéressant d'interroger le producteur ou le boucher à qui on achète, ou de lire toutes les petites lignes sur les étiquettes, pour en savoir plus. Avez-vous vraiment envie de manger une volaille nourrie au soja, sachant qu'il est issu à 95 % de cultures OGM ?

Dans notre Amap, les adhérents peuvent, en plus des légumes, choisir de soucrire à un abonnement pour de la volaille. Jibé, de la Ferme de la Bilouterie, fournit des volailles une fois par mois (poulet,
pintade, dinde, canette, etc.) et des oeufs chaque semaine (là encore, c'est un abonnement à part).








Voilà
nos belles
volailles bio
emballées,
prêtes
à être
emportées
par
les Amapiens.


 


Si la plupart des consommateurs peuvent s'inquiéter de la nourriture qu'ingurgitent ces volatiles, avec notre éleveur, nous sommes tranquilles : ses volailles sont nourries des céréales qu'il produit lui-même, bien sûr sans OGM, dans sa ferme. Fonctionner en autarcie est sans aucun doute la meilleure garantie pour éviter les mauvaises surprises comme en ont connues certains producteurs en découvrant que les farines bio qu'ils achetaient contenaient de la mélamine.

Partager cet article

Repost 0
Published by friedliches Fenouil - dans l'agriculture
commenter cet article

commentaires