Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 16:09
Il y a deux semaines, nous étions une douzaine (sur une quarantaine) d'adhérents à nous retrouver un vendredi soir autour d'un far breton pour l'assemblée générale extraordinaire de notre AMAP (les Mauvaises herbes de la Butte). Nous avions différents points importants pour le fonctionnement de l'association à discuter. Car à l'AMAP, il y a tout un travail associatif au-delà des distributions.
Par exemple, nous avons décidé de modifier la durée de notre engagement auprès de notre producteur de légumes. Pour simplifier sa gestion et celle de l'association, il a été proposé et adopté de porter la durée de nos contrats de 6 mois à 12 mois. Comme on paie le producteur à l'avance pour qu'il puisse avoir suffisamment de fonds pour acheter ses semences par exemple ou pour faire face à des imprévus (achat de nouveau matériel...), il a fallu aussi définir le mode de règlement pour ces contrats plus longs. Il ne faut pas que cela mette les adhérents en difficulté pour payer leur abonnement. Il a donc été décidé de proposer des échelonnements, à condition de remettre tous les chèques à la fois (nous fonctionnons sur un principe de confiance mais il n'est pas interdit de prendre quelques précautions !).
Grâce à ce nouveau système, les responsables des souscriptions légumes n'auront plus leur gros travail de paperasserie qu'une fois par an au lieu de 2 ! Et pour Benoît, notre maraîcher, les contrats "colleront" ainsi davantage aux saisons qui rythment son travail.
Nous avons aussi voté pour que le calendrier de l'association (assemblée générale etc.) soit aligné sur cette nouvelle durée.
Nous avons également dû trouver une solution pour le panier que nous "offrons" au lieu qui accueille nos distributions. Ce panier-cadeau fait partie de l'accord qui nous permet d'occuper un local une fois par semaine. Jusqu'à présent, c'est Benoît qui fournissait le panier. Or, nous estimons que cela devrait plutôt être à la charge de l'association. Mais comment financer ce panier ? Nous en avons parlé pendant l'AG et avons choisi de faire payer une cotisation supplémentaire de quelques euros à chaque adhérent. Le tarif sera le même qu'on soit abonné pour un panier ou un demi-panier seulement puisque la taille du panier ne change rien au fait que nous ayons tous besoin d'un lieu.
Par contre, pour différentes raisons, on a préféré appliquer deux tarifs différents pour les paniers et demi-paniers
pour la cotisation destinée à participer aux frais de transport. Mais l'idée d'un calcul en fonction des revenus des adhérents paraît très intéressante puisqu'elle permettrait de prolonger l'engagement solidaire de l'Amap. La majorité des présents a pour l'instant préféré une autre solution en attendant que cette piste soit creusée. Des membres de l'Amap y réfléchiront donc d'ici la prochaine assemblée générale.
Nous avons aussi débattu de l'intérêt de changer les horaires de notre distribution. Pour finir par décider de ne rien changer pour l'instant... Et l'adhérent qui coordonne les sorties à la ferme nous a promis de nous donner très bientôt les prochaines dates de ces journées à la Bikad.
L'Amap évolue en fonction des attentes des producteurs et des suggestions de ses membres. Chaque Amap est donc différente même si elles cherchent toutes à recréer du lien entre les producteurs et les consommateurs, à soutenir une agriculture durable et de qualité, dans le cadre de la charte des Amap.

Partager cet article

Repost 0
Published by friedliches Fenouil - dans l'Amap
commenter cet article

commentaires