Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 13:53

 


Tout le monde connaît les lamelles de poivrons marinés dans l’huile d’olive. Les napolitains y ajoutent du vinaigre de vin ce qui équilibre parfaitement cette entrée ensoleillée. Il n’est pas conseillé d’utiliser le vinaigre balsamique, qui n’est pas assez acide. Autre truc napolitain, couper en 2 ou en 3 les gousses d’ail. Elles parfument le plat mais restent visibles. Ainsi celui qui ne veut pas manger d’ail peut le mettre de côté. On ajoute également des câpres au sel, spécialité du sud de l’Italie et notamment des îles éoliennes. Ce procédé de conservation des boutons de fleur de câpriers préserve parfaitement le goût, contrairement à la saumure vinaigrée dont on a l’habitude. Difficile en France de trouver des câpres au sel, en tout cas à Paris. Que celui qui sait où en trouver me le fasse savoir.


Ingrédients

Poivrons rouges et verts

3 gousses d’ail

Câpres

Huile d’olive

Vinaigre de vin

Sel et poivre


Faire décoller la peau des poivrons en le mettant au four, sur la position grill. Quand la peau grillée se décolle de la chair, sortir les poivrons. Attendre qu’ils se refroidissent puis retirer la peau et l’eau. Les couper en lanière. Mettre dans un plat. Ajouter les câpres et les gousses d’ail coupées en 2 ou 3 dans le sens de la longueur. Les recouvrir d’huile, plus ou moins suivant les goûts. Verser 2 cuillérées à soupe de vinaigre. Saler et poivrer. Mettre au frais.

Partager cet article

Repost 0
Published by Champ de roses - dans légumes du soleil
commenter cet article

commentaires

gvh 01/11/2009 20:26


Les câpres au sel je les achète sur le marché rue Blanqui 75013. Le dimanche (et peut-être d'autres jours) il y a un spécialiste des produits italiens qui en a régulièrement.


Champ de roses 18/09/2009 09:21

C'est la mère de mon amie napolitaine Antonella qui le prépare ainsi. C'est donc tout simplement une recette italienne.

Bolli 17/09/2009 18:02

c'est marrant, je les prépare comme toi! La recette vient du Piémont, chez moi...