Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 12:30

La saison des cucurbitacées est bel et bien arrivée. Après le potiron, c'était une courge spaghetti qui nous attendait samedi dernier à la distribution de notre Amap. Ressemblant à un melon jaune (melon miel), cette courge a une particularité qui lui vaut son nom : lorsqu'elle est cuite, sa chair se détache ... en formant des spaghetti. Son goût assez neutre permet de nombreuses variations culinaires loin d'être nouilles !


Pour commencer, je recommande de couper la courge en deux dans le sens de la longueur et de l'épépiner. On peut la cuire dans l'eau salée ou à four chaud (après avoir badigeonné la chair d'un peu d'huile d'olive). Dans les deux cas, il faut compter au moins 40 minutes.
Ensuite, la courge peut être tout simplement accompagnée des sauces que l'on réserve habituellement aux "vrais" spaghetti : carbonara, arrabbiata, bolognese, amatriciana e tutti quanti.

Pour les amateurs de gratins, une sauce béchamel agrémentée de dés de jambon et de fromage râpés viendront garnir la courge précuite. Il suffit de la napper de cette préparation et de la mettre au four un bon quart d'heure.
Pour une variation plus légère, vous pouvez aussi retirer la chair cuite, la mixer avec du fromage blanc ou un fromage frais, un oeuf (pour lier), du piment d'espelette et du sel. Replacez la préparation dans la courge évidée et passez dix minutes au four.

Enfin, j'ai trouvé deux recettes particulièrement originales sur Internet : un
gâteau moëlleux à la courge spaghetti et des crêpes de courge spaghetti aux noix de St Jacques et sauce satay. Je ne les ai pas encore testées mais elles sont fort appétissantes !

Partager cet article

Repost 0
Published by friedliches Fenouil - dans courges
commenter cet article

commentaires

chocolatatout 06/10/2009 21:21


je la cuisine à la bolognaise ou a la carbonara, les enfants adorent.


Valérie 06/10/2009 15:44


Il ne faut surtout pas ouvrir la courge spaghetti avant de la faire cuire à l'eau, cela la délave complètement. On la plonge dans l'eau entière et elle est cuite lorsque la peau est souple sous le
doigt.


amap 09/10/2009 14:32


Mmmm, moi, cuite coupée, elle ne sé délave pas mais prend au contraire une belle couleur jaune miel...