Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 15:24

C'était la première année de production pour une Amap pour nos producteurs normands et nous avons donc eu beaucoup de patates dans le panier. Nos fermiers nous ont promis de veiller à diversifier pour l'an prochain et ont déjà lancé de nombreuses productions plus variées.

 

En attendant, j'arrivais sérieusement à court d'idées pour finir les dernières livraisons quand un repas de fête familial m'a donné une idée. J'ai alors décidé de tenter une recette que j'imaginais jusqu'à récemment réservée aux grands chefs et à l'industrie du surgelé tant il est rare d'en trouver des faites maison (personnellement, je n'en avais jamais mangées autrement que congelées) : je veux parler des pommes dauphine !

 

poulet-pommes-dauphine-2.gif


Après tout, il y a quelques mois seulement, j'avais vaincu mon Everest culinaire personnel : la confection de croissants. Il n'y avait donc aucune raison que je ne réussisse pas à préparer des pommes dauphine ! J'ai simplement cherché une recette sur Internet en privilégiant les propositions avec cuisson au four plutôt que dans un bain d'huile. D'une part, n'ayant pas de friteuse, la cuisson à l'huile est ultra-pénible et d'autre part pour que cela soit plus fin et plus léger au goût.


Le succès était cette fois encore au rendez-vous même si au final, je dois avouer ce n'est pas moi qui ai cuisiné mais mon amoureux et son fils de 6 ans à peine. Ils ont préparé une belle purée muscadée à partir de nos succulentes pommes de terre et une pâte à choux parfaite avec nos bons oeufs bio, puis ont habilement mélangé le tout.

 

preparation-pommes-dauphine.jpg


Ils ont suivi à la lettre la recette qui est fournie ici : http://www.750g.com/fiche_de_cuisine.2.123.22147.htm

mais ont prolongé le temps de cuisson de quelques minutes car notre four ne chauffe pas très bien en-dessous de 200° C.


Ces pommes dauphine ont accompagné un poulet (bio toujours, venu d'une merveilleuse ferme de l'Oise) qui avait mijoté deux heures au four dans une cocotte en fonte avec un bouillon de légumes peu salé, du thym, du laurier. J'y avais ajouté quelques oignons et navets nouveaux, ainsi que de l'ail frais (encore une découverte grâce à l'Amap, je suis devenue accro). Simple comme bonjour, mais fabuleux ! Le poulet était fondant comme un gigot de 7 heures, parfumé et moëlleux. Je crois qu'après ça, j'aurais du mal à préparer le poulet autrement, c'est tellement moins sec qu'un poulet rôti !


Certes, la forme de nos pommes dauphine rappelait plus celle des pommes duchesse mais peu importe. Le goût de la pâte à choux allié au moëlleux de la purée était parfait.


Nous avons consommé les pommes dauphine restantes le soir même avec des amis pour un apéro dînatoire. Nous les avons simplement passé trois ou quatre minutes au four traditionnel à 180°C environ pour les réchauffer et leur redonner un peu de tonus. C'était toujours aussi bon !


Partager cet article

Repost 0
Published by friedliches Fenouil - dans pommes de terre
commenter cet article

commentaires