Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 16:25

Le retour du froid et l'arrivée d'un petit virus mais aussi la découverte d'un livre de recettes scandinaves m'ont poussée ce week-end à préparer la première soupe de l'automne.

 

soupe poireaux Trina

 

Eh oui, petit vent frais, gorge douloureuse et premiers poireaux de l'Amap de la saison dans le frigo, je n'avais que de bonnes raisons de tester les recettes tirées de "La cuisine scandinave de Trina" (éditions Solar) qui ont toutes l'air plus délicieux les unes que les autres. Elles ont aussi le mérite d'utiliser de manière inhabituelle les légumes oubliés que nous trouvons souvent dans nos paniers : choux, topinambours, scorsonères, betteraves etc. Les recettes sont légères et proposent de nombreuses alternatives végétariennes riches en protéines. N'oublions pas les photos, superbes !

 

Bref, cette fois-ci, j'ai préparé une soupe de poireaux prête en un clin d'oeil : 20 minutes chrono, grâce à ma bouilloire où j'ai préchauffé l'eau pour le bouillon (je privilégie la cuisson électrique de l'eau depuis que mon fournisseur d'électricité est Enercoop !).

 

Pour 4 personnes :

 

1 cuillère à soupe d'huile de colza

1 échalote

2 gousses d'ail

4 ou 5 gousses de cardamome ou une cuillère à café de cardamome moulue

4 ou 5 feuilles de laurier

500g de poireaux

1,5 l de bouillon de légumes

Pain aux céréales (Trina propose sa recette avec du pain de seigle mais j'ai utilisé le pain aux graines de courge que j'avais à la maison, c'était très bon aussi)

Sel, poivre

 

Faire revenir l'échalote, la cardadome et l'ail dans l'huile. Ajouter le poireau (le blanc et le vert, on ne gaspille rien !) détaillé en rondelles. Faire revenir une ou deux minutes puis ajouter le bouillon de légumes, le laurier. Porter à ébullition puis laisser mijoter un quart d'heure.

Faire griller des tranches de pain de seigle, intégral ou aux graines, les détailler en dés pour les utiliser comme des croûtons.

Saler et poivrer dans l'assiette, ajouter les croûtons.

 

Pour mon amoureux, moins adepte des soupes "natures" que moi, j'ai fait revenir quelques rondelles de chorizo (sans matière grasse bien sûr, le chorizo en dégage suffisamment) et un petit reste de pommes de terre qui avait déjà été cuites à la vapeur que j'ai coupées en dés. J'ai ajouté le tout à la soupe au moment de servir. Et il s'est régalé, tout comme moi avec la version légère !

Partager cet article

Repost 0
Published by friedliches Fenouil - dans poireau
commenter cet article

commentaires