Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

  
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 16:25

Le retour du froid et l'arrivée d'un petit virus mais aussi la découverte d'un livre de recettes scandinaves m'ont poussée ce week-end à préparer la première soupe de l'automne.

 

soupe poireaux Trina

 

Eh oui, petit vent frais, gorge douloureuse et premiers poireaux de l'Amap de la saison dans le frigo, je n'avais que de bonnes raisons de tester les recettes tirées de "La cuisine scandinave de Trina" (éditions Solar) qui ont toutes l'air plus délicieux les unes que les autres. Elles ont aussi le mérite d'utiliser de manière inhabituelle les légumes oubliés que nous trouvons souvent dans nos paniers : choux, topinambours, scorsonères, betteraves etc. Les recettes sont légères et proposent de nombreuses alternatives végétariennes riches en protéines. N'oublions pas les photos, superbes !

 

Bref, cette fois-ci, j'ai préparé une soupe de poireaux prête en un clin d'oeil : 20 minutes chrono, grâce à ma bouilloire où j'ai préchauffé l'eau pour le bouillon (je privilégie la cuisson électrique de l'eau depuis que mon fournisseur d'électricité est Enercoop !).

 

Pour 4 personnes :

 

1 cuillère à soupe d'huile de colza

1 échalote

2 gousses d'ail

4 ou 5 gousses de cardamome ou une cuillère à café de cardamome moulue

4 ou 5 feuilles de laurier

500g de poireaux

1,5 l de bouillon de légumes

Pain aux céréales (Trina propose sa recette avec du pain de seigle mais j'ai utilisé le pain aux graines de courge que j'avais à la maison, c'était très bon aussi)

Sel, poivre

 

Faire revenir l'échalote, la cardadome et l'ail dans l'huile. Ajouter le poireau (le blanc et le vert, on ne gaspille rien !) détaillé en rondelles. Faire revenir une ou deux minutes puis ajouter le bouillon de légumes, le laurier. Porter à ébullition puis laisser mijoter un quart d'heure.

Faire griller des tranches de pain de seigle, intégral ou aux graines, les détailler en dés pour les utiliser comme des croûtons.

Saler et poivrer dans l'assiette, ajouter les croûtons.

 

Pour mon amoureux, moins adepte des soupes "natures" que moi, j'ai fait revenir quelques rondelles de chorizo (sans matière grasse bien sûr, le chorizo en dégage suffisamment) et un petit reste de pommes de terre qui avait déjà été cuites à la vapeur que j'ai coupées en dés. J'ai ajouté le tout à la soupe au moment de servir. Et il s'est régalé, tout comme moi avec la version légère !

Repost 0
Published by friedliches Fenouil - dans poireau
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 18:17

Les poireaux sont de retour dans nos paniers et nous allons certainement en profiter pendant encore quelques mois. En plus des cakes et du poireau-vinaigrette, l'une de mes recettes préférées est la fondue. Mais là encore, il faut varier les plaisirs. Pour changer de la préparation classique au citron ou au vin blanc, j'utilise parfois du Martini ou du Vermouth et/ou des graines de coriandre. Et ma touche personnelle quasi systématique : de la moutarde à l'ancienne pour relever en douceur !

 

 

Fondue de poireaux


 

Cette fondue accompagne idéalement des noix de Saint-Jacques bien sûr mais aussi des poissons. On peut aussi en farcir une galette de sarrazin par exemple.

 

Dernièrement, je l'ai servie avec des crevettes sautées assaissonnées de curry qui faisaient le pendant d'un riz dans une petite sauce à base de crème de soja et de curry. Avec une présentation "à l'asiatique", l'effet était plutôt réussi !

 

Repost 0
Published by Friedliches Fenouil - dans poireau
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 15:08



Poireaux et sésame : voilà une combinaison vraiment harmonieuse. Vous ajoutez le vinaigre de riz et le sésame, et vous avez un poireau vinaigrette avec une tonalité japonaise.


Ingrédients

Poireaux

Huile de sésame grillé

Vinaigre de riz

Sauce soja

Poivre

Graines de sésame

Œuf


Retirer les parties trop vertes et abîmées des poireaux. Couper en deux tronçons d’une quinzaine de centimètres et les passer sous l’eau pour retirer les restes de terre. Cuire à la vapeur. Planter un couteau pour vérifier que les poireaux sont tendres mais pas trop cuits.

Préparer une vinaigrette avec une cuillère à soupe d’huile de sésame grillée, une cuillère à café de vinaigre de riz et une autre cuillère à café de sauce soja. Verser la sauce sur les poireaux. Poivrer. Puis garnir l’assiette de graines de sésame, préalablement grillées sur une poêle à sec, sans huile ni eau. Ajouter deux moitié d’un œuf mollet. C’est beau, et c’est surtout délicieusement bon.

Repost 0
Published by Champ de roses - dans poireau
commenter cet article
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 14:21
 



Ingrédients


3 ou 4 poireaux

1 cuillère à soupe de racine de gingembre râpée

1 cuillère à café de graines de coriandre

1 morceaux de thon

Graines de sésame

Sauce soja

Huile


Couper les poireaux en lamelles, les laver et les égoutter. Râper un morceau de racine de gingembre. Faire chauffer de l’huile dans une poêle, verser le gingembre et les graines de coriandre. Laisser compoter quelques instants. Avant que la racine ne commence à se déshydrater, introduire les poireaux et les cuire à l’étuvée une dizaine de minutes. Déglacer avec de la sauce soja. Et ne pas ajouter de sel car la sauce est déjà salée.


Pour le thon au sésame, acheter un morceau de thon, si possible dans la ventrèche, également appelé saura, et couper des parts. Les mouiller avec de la sauce soja et paner les morceaux avec des graines de sésame (noires et blanches si vous avez). Les faire cuire dans une poêle, comme une grillade, trois minutes de chaque côté. Pas plus car le thon durcit.

Repost 0
Published by Champ de roses - dans poireau
commenter cet article
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 14:19



Encore un cake, me direz-vous ! C’est pour utiliser les poireaux qu’on reçoit en bonne quantité dans nos paniers. D’habitude, je les fais à l’étuvée avec des graines de coriandre et du gingembre râpé, en soupe ou revenus avec des carottes râpées, du riz et des lentilles. Mais de mois en mois, je commence à me lasser, d’où l’idée du cake. Comme celui aux épinards, j’incorpore à l’appareil à cake les lamelles de poireaux crus. Le goût du légume est ainsi très bien préservé. Et les graines de moutarde croquent sous la dent en dégageant un petit goût piquant... de moutarde. Le résultat est délicieux.


Ingrédients

2 gros poireaux

120 g de farine

100 g de gruyère râpé

3 œufs

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

1 cuillère à soupe de graines de moutarde

100 g de lardons

1/2 sachet de levure bio, sans phosphate

Sel et poivre ou piment


Préchauffer le four. Laver les poireaux et les
couper dans le sens de la largeur en fines lamelles. Réserver. Dans un saladier, casser les œufs, ajouter 2 cuillères à soupe d’huile, le gruyère, le sel, le poivre et une cuillère à soupe de graines de moutarde. Mélanger. Puis introduire progressivement la farine et la levure tout en remuant. Ajouter ensuite les poireaux. Si c’est trop pâteux, ajouter de l’eau. Voire une cuillère de crème fraîche.

Huiler le moule à cake et le saupoudrer avec de la farine pour que le cake n’attache pas à la cuisson. Puis introduire la préparation dans le moule. Enfourner une demi-heure à thermostat 6/7, suivant la puissance du four.

Suggestions : pour que le cake soit plus léger, séparer les jaunes des blancs d’œufs et monter ces derniers en neige. Et les ajouter dans la préparation.

Les lardons ne sont pas indispensables. Ils peuvent aussi être remplacés par du poisson fumé de type haddock ou du thon en boîte.

Repost 0
Published by Champ de roses - dans poireau
commenter cet article